“Plages vivantes” : le Muséum national d’histoire naturelle et Rivages de France enquêtent…

Le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) a lancé un nouvel observatoire participatif « Plages Vivantes ». Il a sollicité le concours de Rivages de France pour la mise en œuvre d’une grande enquête sur “les pratiques et formes de gestion des estrans sableux sur le littoral français”…

« Plages vivantes » est le dernier né des programmes de sciences participatives du Muséum national d’Histoire naturelle, labellisé Vigie-Nature et Vigie-Nature École, en partenariat avec Planète Mer, Biolit Junior, Bretagne Vivante, Aires Marines Éducatives, Les Glénans, CPIE Littoral Basque, Institut des Milieux Aquatiques et Centre de la Mer de Biarritz.

Il vise à observer la biodiversité des hauts de plages pour mieux comprendre et prédire les effets des changements globaux et locaux. L’enquête en cours vise à identifier les multiples acteurs participant à cette gestion, à mieux connaître la nature des interventions mises en œuvre, et à comprendre les facteurs qui déterminent les choix de gestion sur ces espaces.

Le MNHN s’est naturellement tourné vers Rivages de France, eu égard à son expertise en la matière, à la dimension nationale de son réseau, à sa latitude de diffuser largement le questionnaire à ses adhérents et de les motiver à y répondre.

Notre association a répondu de bonne grâce aux sollicitations du MNHN : recueillir notre expérience, faire le point sur les données disponibles en matière de pratiques de nettoyage, aider à identifier les grands acteurs institutionnels menant des politiques incitatives sur les espaces littoraux Atlantique-Manche-Mer du Nord et ayant des éléments de connaissance structurés, permettant de caractériser les pratiques et leur évolution…

Rivages de France participera aussi à l’analyse des résultats provisoires lors d’un temps de partage à l’automne, préalable à l’élaboration du rapport d‘enquête final de la 1re campagne. Elle utilisera à terme les résultats de l’enquête pour un ensemble d‘actions de sensibilisation, communication, formation, accompagnement auprès de ses adhérents.

À noter : le questionnaire se remplit en 25 à 30 minutes. Toutes les réponses données seront anonymes et uniquement utilisées à des fins d’analyse scientifique par l’équipe de Plages Vivantes. Celles et ceux qui le souhaitent pourront obtenir une synthèse par courriel.