Gérer le présent et préparer l’après Covid-19

Malédiction pour la saison estivale sur nos sites, bénédiction pour leur biodiversité, complication pour en assurer la gestion : la crise sanitaire bouleverse les réalités et opacifie les perspectives des gestionnaires d’espaces naturels littoraux et lacustres protégés. Les mesures de confinement puis celles – évolutives – de sa sortie, les incertitudes quant aux dispositions de fréquentation des sites : cela les questionne et complexifie leur mission. Rivages de France s’est donc emparée de la problématique pour y apporter au plus vite des réponses opérationnelles…

La période est d’autant plus délicate à appréhender qu’elle engendre et donne à considérer des effets évolutifs, paradoxaux, difficilement conciliables :

  • un “effet confinement” positif mais fragile pour la biodiversité, observé sur les espaces naturels désertés depuis plusieurs semaines
  • une population en sortie de confinement, forcément et fortement avide de nature, de loisirs, de vacances sur les littoraux, malgré les risques encourus
  • des professionnels locaux – notamment ceux liés au tourisme – déjà fortement impactés et à juste titre inquiets quant à l’hypothétique saison estivale
  • des mesures sanitaires et règlementaires contraignantes à mettre en oeuvre, des modalités et des actions de gestion inédites à inventer
  • des exécutifs municipaux, parmi lesquels nombres de gestionnaires d’espaces naturels, mis pour l’heure dans une parenthèse inédite…

C’est pourquoi, fidèle à sa démarche volontariste, collaborative et pro-active, Rivages de France a d’ores et déjà mis en oeuvre plusieurs mesures :

  • co-signer des tribunes collectives, pour faire valoir les intérêts, les propositions et les attentes des gestionnaires
  • lancer une nouvelle ENQUÊTE « SPÉCIALE COVID-19 » auprès de ses adhérents et de toute structure intéressée, pour documenter cette période, permettre l’échange d’expériences et l’émergence d’initiatives reproductibles
  • proposer aux adhérents des services exclusifs inédits en lien avec ses services et ses partenaires, en termes juridique, de système de comptage de fréquentation, de bonnes pratiques de prévention…

Enfin, le hasard malencontreux fait se télescoper la crise sanitaire et le scrutin des municipales 2020. L’une et l’autre focalisent l’intérêt et mobilisent les élus locaux actuels et futurs, dont des gestionnaires des espaces littoraux et lacustres préservés, fédérés au sein de notre association. À la lumière de tout ce qui précède, ceux-ci peuvent être convaincus de compter, avec Rivages de France, sur un partenaire incontournable : ancré dans leurs territoires et leurs préoccupations, les accompagnant sur leurs grands enjeux, apte à faire entendre leur voix et valoir leurs intérêts, dans une dynamique de réseau, d’échanges d’expériences, d’intelligence et d’action collectives.

Cette crise aura une fin ! Aussi puissiez-vous, avec le concours de Rivages de France, la traverser au mieux. Et puissions-nous, ENSEMBLE, en tirer des enseignements pour dès maintenant, nous projeter dans un APRÈS qui remette l’humain et la planète au coeur de nos politiques publiques. D’ici là, prenons soin de nous…

Didier RÉAULT
Président de Rivages de France