Du côté des lacs et des mares

Rivages de France se préoccupe certes du littoral, mais aussi des espaces naturels préservés lacustres. En attestent les échos qui suivent sur le Projet grands lacs Alpins ou encore la Fête des mares…

Les grands lacs alpins esquissent leur « entre lacs »

Développer l’attractivité touristique des lacs Léman, d’Annecy, du Bourget, de Serre-Ponçon, et de Sainte-Croix-du-Verdon, par la préservation et la valorisation de leur patrimoine naturel et paysager : telle est l’ambition du Projet Grands lacs alpins coordonné par le CEN Savoie.

Dans un contexte d’économie polarisée autour du tourisme de « l’or blanc » et de concurrence entre destinations, le maintien de l’attractivité estivale des lacs est une priorité pour les territoires. Satisfaire aux attentes d’une clientèle sensible à la beauté des paysages et sollicitant des expériences authentiques, suppose de préserver l’équilibre entre amélioration de l’accueil du public, valeur environnementale et cohérence paysagère des sites.

La Fête où l’on se mare

La Société nationale de protection de la nature (SNPN) coordonne la Fête des mares avec l’appui technique du Pôle relais « Mares, zones humides intérieures et vallées alluviales ». Après le succès de la 1re édition en 2016 (133 manifestations partout en France portées par près de 150 structures, cf. bilan), l’aventure sera reconduite du 3 au 11 juin 2017 avec l’ambition de multiplier les manifestations sur le territoire national.

L’appel à participation est lancé : vos animations, sorties nature, expositions, conférences, journées techniques… permettront au grand public de mieux appréhender la complexité de l’écosystème « mare », découvrir sa richesse faunistique et floristique et prendre connaissance des initiatives mises en place pour préserver ces milieux. La Fête contribue concrètement à préserver ces remarquables micro­zones humides menacées.